Récupération et traitement des eaux de ruissellement

Aujourd’hui , nous assistons à une très forte urbanisation des territoires dans les pays occidentaux: les villes prennent le dessus sur les campagnes. Un effet direct de ce phénomène est l’imperméabilisation des sols: la terre est recouverte de matériaux qui empêchent l’eau de s’infiltrer. Ceci augmente les risques d’inondations, et devient donc un sujet crucial pour la sécurité publique. De plus, les eaux de pluie sont polluées par les hydrocarbures et métaux lourds entre autres, présents sur nos routes et nos infrastructures.  

Pour répondre aux exigences réglementaires au sujet de la prévention contre la pollution des eaux de surface, il est obligatoire de traiter les eaux de ruissellement afin de protéger le milieu récepteur et de contrôler la qualité et la quantité de ces rejets en milieux naturels.

Nous proposons un procédé écologique de traitement des eaux de ruissellement, basé sur des techniques éprouvées de phytoépuration nouvelle génération. Nos solutions se présentent sous forme de radeaux végétalisés, ou de filtres plantés. L’eau ainsi traitée peut être réutilisée pour l’irrigation de vos terrains, pour remplir vos bassins d’incendie, pour produire de la valeur ajoutée à votre activité.

Vous souhaitez en savoir plus? Contactez-nous

Fonctionnement

La phytoépuration consiste à épurer grâce aux plantes. Dans la nature, ce phénomène s’observe principalement au niveau des zones humides. Ces zones naturelles présentent une grande importance pour la préservation de la ressource en eau, tant quantitative que qualitative.

D’une part, on les considère comme des éponges, qui ont la capacité de se gorger d’eau en cas de grosses précipitations. D’autre part, on les compare parfois à des stations d’épuration naturelles

Phyoépuration BlueSET - Traitement eaux pluviales

D’une façon générale, l’épuration en Zone Humide Naturelle est rendue possible grâce aux actions combinées de trois principaux processus naturels et complémentaires :

  • Une rétention physico-chimique des polluants par le substrat, renforcée par le système racinaire des plantes
  • Une biodégradation des polluants assurée par l’activité microbienne et stimulée par la présence des plantes
  • Une phyto-assimilation des éléments par les végétaux pour constituer leur biomasse.

Plantes

  • Absorption et dégradation des polluants
  • Stimulation microbienne
  • Évapotranspiration
  • Augmentation de la percolation du sol

Microorganismes

  • Dégradation / Transformation des polluants
  • Élimination des nutriments
  • Rôle dans les cycles biogéochimiques

Substrat

  • Rétention des particules
  • Rétention hydraulique
  • Support de culture

Plantes

  • Absorption et dégradation des polluants
  • Stimulation microbienne
  • Évapotranspiration
  • Augmentation de la percolation du sol

Microorganismes

  • Dégradation / Transformation des polluants
  • Élimination des nutriments
  • Rôle dans les cycles biogéochimiques

Substrat

  • Rétention des particules
  • Rétention hydraulique
  • Support de culture

Atouts

Les eaux de ruissellement, une fois traitées, représentent une ressource gratuite que vous pouvez  réutiliser selon vos besoins en eau. 

En installant une zone humide naturelle, vous participez à re-perméabilisation des sols. Ceci permet de réguler les volumes d’eau absorbés par la terre et de limiter les inondations.

Le traitement des eaux de ruissellement est un procédé complètement naturel qui vous permet d’avoir un bilan carbone positif. La consommation d’énergie est faible, ou nulle, selon le type d’installation que vous souhaitez. 

Le Code de l’Urbanisme prévoit désormais des articles concernant la perméabilisation des sols et le traitement des polluants présents dans les eaux de ruissellement. Un non respect de ces lois peut entraîner des amendes. 

FAQ

L’eau de pluie, si elle est collectée directement avant d’avoir touché le sol, peut être utilisée pour irriguer son terrain sans aucun traitement préalable. À l’inverse, une fois qu’elle a été en contact avec le sol, cette eau est appelée eau de ruissellement. Pour être réutilisée, cette eau doit préalablement être traitée et nettoyée de tout polluant. 

Les eaux de ruissellement sont réglementées par le Code de l’Urbanisme, la loi pour la reconquête de la biodiversité et la Loi ALUR. Ceux-ci prévoient des dispositifs pour limiter l’imperméabilité des sols et mieux maitriser le débit et l’écoulement des eaux pluviales. Les routes et zones de stationnement son particulièrement concernées par ces règlementations, car la circulation des voitures et camions entraine le dépôt d’hydrocarbures et de métaux lourds. 

Il est interdit en France de mélanger les eaux pluviales avec les eaux usées. De plus, le régime hydraulique est différent, ce qui perturberait forcément la station de traitement, qu’elle qu’en soit sa nature.

Vous souhaitez récupérer et réutiliser
vos eaux de ruissellement?